Les Secrets de la Confession


Brunette

Après avoir été partouzée dans son pavillon par cette bande de voyous, Valentine de Rochefort ressentit le besoin d’aller se confesser.

Très pieuse, élévée dans les meilleurs institutions catholiques bourgeoises, Valentine avait honte du plaisir qu’elle avait pris au cours de cette soirée ou des jeunes de banlieue avait débarqués chez elle et avait honteusement profité d’elle et de ses amies. Honte car, elle ne pouvait se le cacher, elle avait ressentit un sale plaisir à se faire humilier et maltraitée par ces voyous en rut.

Ainsi, elle comptait aller voir le curé de la commune, le père François, afin de se confesser et de recevoir l’absolution de ses pêchés.

Valentine de Rochefort traversa la grande place et se dirigea vers l’église. Ses talons aiguilles claques sur les pavés de la place. Madame de Rochefort porte une veste blanche sur un chemisier blanc. Sa jupe longue descent jusqu’au cheville. On ne met décemment pas une mini jupe quand on rentre dans une église qui plus est pour aller se faire entendre en confession.

Le père François était un petit homme d’a peine 1m60, le crâne dégarnie avec un ventre bien arrondi.

Depuis qu’il dirigeait la paroisse de cette ville très collet monté de la région parisienne, il en avait entendu des bourgeoises en confession. Et souvent des histoires de sexe. Entre la mère de famille respectable qui avouait une relation extra conjugale avec le boucher et la jeune fille qui reconnaissait se caresser la chatte en pensant à son prof de math ou à , comble de l’horreur , sa prof de français, il avait son compte de pénitence. Mais ce qu’ignoraient la grande majorité de ses paroissiens et surtout ces paroissiennes, c’est que le père François était habité par le démon et qu’ils réservaient à ces pénitentes, qu’il fallait bien remettre dans le droit chemin, des punitions d’un genre très particulier. Les agissements du père François étaient remontés jusqu’au Vatican, qui a des oreilles partouts, et le père François avait été discrétement muté de son ancienne paroisse par l’archevêque du Diocèse. Mais cela n’empéchait pas l’homme de Dieu, ou plutôt l’homme du Diable, de continuer ses punitions corporelles envers ses paroissiennes les plus pénitentes…..

Valentine de Rochefort rentra dans l’église et se signa faisant une génuflexion devant l ‘autel. L’église était déserte sauf Gabriel, prénom prédestiné minyon gaziantep escort pour être employé dans une église, qu’elle apperçut au fond sortant de la sacristie. Gabriel était un grand gaillard un peu attardé mais qui se dévouait corps et âme pour le père François. Gabriel était le bedeau, comme on l’appelait autrefois, du père François.

Le père François se dirigea vers Valentine un sourire aux lèvres. Madame Valentine de Rochefort était parmi ses paroissiennes les plus assidues mais aussi et surtout des plus jolies. Petite déception, Valentine ne porte pas une jupe courte aujourd’hui. Dommage, elle a de jolies jambes qu’elle montre volontier. Le père François se souvient l’avoir déja croisé dans des réceptions organisées par la mairie en jupe courte voire très courte….

– Madame de Rochefort! Que puis je faire pour vous?

Rougissante sous son maquillage discret, Valentine de Rochefort demande a être confessée.

Jubilant déjà , le père François accepte volontier et l’entraine vers le confessionnal.

– Pardonnez moi, mon père, parce que j’ai pêché…..

– Je vous écoute ma fille….

Et Valentine de Rochefort cachée dans la pénombre du confessionnal raconte toute l’histoire au père François…..

Le père François avait une trique d’enfer en écoutant Valentine de Rochefort lui raconter comment elle et ses trois amies, que le curé connait très bien, avait été humiliées et surtout baisées comme des chiennes par cette bande de voyous. Il a sortie sa bite et il se branle silencieusement. Il retient surtout que cette paroissienne bien sous tous rapport, lui a avoué dans un souffle y avoir pris du plaisir.

– C’est très grave ma fille, il faut chasser le démon qui c’est emparée de vous . Etes vous prêtes à subir un exorcisme?

Il eut une sourire pleins de perversions quand il entendit sa paroissienne murmuré dans un souffle.

– Oui mon père…

Valentine se retrouva agenouillée sur un prie-dieu tourné vers l’autel et la Sainte-Croix. Priant pour le salut de son âme. Le père François arriva devant elle accompagné de son bedeau.

– Acceptez vous que l’on commence la séance d’exorcisme ma fille?

– Oui mon père.

Le père François et Gabriel, lui lièrent les poignets avec des sangles en cuir attachées au prie-dieu. Elle fut suffoquée minyon escort gaziantep d’une telle démarche mais n’osa rien dire à l’homme de Dieu.

Gabriel lui lia également ses chevilles.

– Mais…mon père…

– Taisez vous, pêcheresse!! Cria le curé. Sa voix résonna dans toute l’église.

Le bedeau souleva la jupe de Valentine de Rochefort exhibant ses fesses moulées dans le collant couleur chair qu’elle porte.

– Commençons l’expiation de vos pêchés.

Le bedeau lui tendit un chat à neuf queues.

Les lannières s’abattirent sur le cul de madame de Rochefort qui poussa un cri puis un deuxième. Les coups pleuvent sur les fesses de la malheureuse bourgeoise assénés par le curé qui un sourire sardonique aux lèvres. Ses hurlements résonnent dans toute l’église….

Valentine de Rochefort gémissait sous les coups de fouet du père François. Fatigué, il s’arrêta enfin la laissant suffoquante, le visage rouge de honte.

Valentine crut à un répit mais le bedeau prit sa place. Mais cette fois il lui donna une violente claque sur les fesses qui la fit hurler. Les fesses redoublèrent. Monsieur le curé intervint.

– Elle ne subit pas assez son chatiment, Gabriel. Montrez nous son cul!

Prostestation et cris de Valentine.

– Mais taisez vous donc sale pêcheresse! Hurla le père François.

Il fit le tour et enfonça dans la bouche de madame de Rochefort un mouchoir roulé en boule étouffant ses cris.

Le bedeau baissa le collant et le string et Valentine se retrouva cul nu devant le curé et son bedeau.

En sueur, les yeux exhorbités, ondulant du cul, madame de Rochefort grognait dans son baillon improvisé. Gabriel le bedeau, depuis dix bonne minutes, lui fouillait la chatte de ses doigts. Les agitants sans vergognes provoquant des petits clapotis. Lui titillant le clitoris avec sa langue par moment. Le père François continuait de fouetter sa paroissienne la traitant de pêcheresse et de chienne lubrique. Les coups et les doigts de Gabriel eurent raison de la résistance de Valentine de Rochefort qui poussa un hurlement en jouissant comme une folle. La cyprine coula sur les doigts du bedeau et il s’essuya dans sa robe.

Le curé retira le mouchoir et Valentine aspira une longue goulée d’air. Cela fut de courte durée. Gabriel s’approcha d’elle gaziantep minyon escort tenant dans sa main un braquemart impressionnant. Valentine ne put s’empêcher de penser que ce simple d’esprit devait avoir une malformation génétique pour avoir un sexe aussi monstrueux.

Gabriel força le barrage des lèvres rouges de Valentine qui ouvrit des yeux ronds en grognant. Agrippant ses cheveux, Gabriel fit coulisser son membre dans sa bouche en faisant des va et vient.

Valentine suçait la bite du bedeau en salivant dessus, derriere elle le père François lui léche la fente lui donnant de grands coups de langue.

Elle hoquete s’etouffant sur la bite de Gabriel qu’elle a dul mal à sucer…..

Le père François se joignit à Gabriel et la distinguée madame Valentine de Rochefort se retrouve avec deux bites dans la bouche lui déformant la machoire….

On la détacha et Valentine se retrouva penchée en avant, les mains posées sur le prie-dieu, en équilibre sur ses talons aiguilles, la jupe enroulée autour de sa taille. Gabriel la tient aux hanches et le bedeau la défonce comme un fou la faisant hurler. Hurlements étouffés par la bite du père François qu’elle suce comme une possédée…

Haletante, décoiffée, Valentine de Rochefort gémit sous les coups de reins du père François qui n’a pas su résister à la tentation. Ce qui pour un homme d’église est un comble. Son gros ventre vient claquer contres les fesses de madame de Rochefort. Elle prend appui sur le bénitier pendant qu’elle suce la bite de Gabriel….

Empalée sur la bite de Gabriel, assis sur le prie-dieu, le corps secouée dans tous les sens par les coups de pines du bedeau. Valentine halète et gémit pendant que le curé lui tord la pointe des seins….Agitant son bassin sur l’énorme queue du bedeau, madame de Rochefort eut un énième orgasme qui la laissa pantelante….

A genoux devant l’autel, Valentine de Rochefort, bouche ouverte, attends les Saint-Sacrements d’un genre particulier. Gabriel se masturbant au dessus d’elle en grogant lui lacha une giclée de sperme qui alla s’écraser sur son visage fin d’aristocrate. Le sperme atterrit sur son front coulant sur son nez. Des filaments tombèrent sur son menton. Monsieur le curé , pas en reste, cria en éjaculant sur son menton une bonne dose de foutre qui tomba sur ses seins.

Ayant pesque repris figure humaine, Valentine de Rochefort s’apprête à quitter l’église. Le père François la raccompagne tout en la sermonnnant.

L’attitude qu’elle vient d’avoir pendant cette premier tentative d’exorcisme montre qu’il va falloir organiser d’autres séances. Séances auxquelles il faudrait convier ses amies. Mathilde de Chazelle et Charlotte de Beaufort.

Horrifiée, Valentine de Rochefort s’enfuie en courant…


Bir yanıt yazın

E-posta adresiniz yayınlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

bursa escort görükle escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort beylikdüzü escort gaziantep escort bayan gaziantep bayan escort Casibom Casibom Giriş Casibom Güncel Giriş Casibom Onwin giriş Güvenilir Bahis Siteleri istanbul travesti istanbul travesti istanbul travesti ankara travesti Moda Melanj ankara escort kuşadası escort bayan bursa escort adana escort adıyaman escort afyon escort ağrı escort aksaray escort amasya escort ankara escort antalya escort antep escort ardahan escort antalya rus escort